1/19

CLAIR - OBSCUR

Préface

J'ai regardé dans l'oeil du photographe, j'ai zoomé sur sa rétine et j'y ai vu des myriades de miroirs numériques, quelques révoltes argentiques, une poignée d'étoiles argentées et 7 milliards de réalités....

Des humains et des orgueils se partageant le même territoire, des vies en blanc et noir, des rêves en gris..

J'y ai vu le début de la fin, la mort de l'avènement...

Le chaos sensible et l'acharnement, mais aussi le renouveau possible, respirant sous les braises des résiliences...

J'ai vu l'Histoire avec le grand H de l'Humanité. 

Hasard et prévoyance fusionnés. 

Des instants saisis et des couleurs tannées. 

Accumulation de preuves soigneusement récoltées par un œil scruteur et affuté, témoin et passager du navire intemporel, arche chargée de secondes éternelles.

Dignités humaines catalysées. 

Transition de civilisations démontrée. 

Mérite de l'instant consacré. 

Un tempo capturé tel un fruit cueillit à maturité.

La photographie comme une démonstration sémantique nous invite à deviner le sens et l'analyse véritables que nous donnons aux évènements...à nos vies et leurs entremêlements.

Confrontations des symboliques et des matières, de spirales en perspectives, un vertige délicat...ici s'épaulent les harmonies et les distortions, l'équilibre se frotte à la rupture...

Sollicitation de l'Emancipation...de l'avis critique, de l'opinion, de l'indignation et du plaisir...

Car seule la Beautée doit habiter les regards.

 

Chaque page est une chanson qui vibre et vous emporte.

Chaque image a ses raisons d'être là...à votre porte.

 

 

Grigri Blue  

15/09/15

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I have looked into the eyes of the photographer, I have zoomed in on his retina and I have seen a myriad of digital mirrors, a few silver nitrate enthusiasts, a handful of silver stars and 7 billion realities …

Humans and vanity share the same territory, lives in black and white, dreams in grey.

I have seen the beginning of the end, death on arrival ... 

Sensitive chaos and ruthlessness, but also the possibility of renewal, breathing in the embers of resiliency…

I have seen History with the capital H of humanity. 

Randomness and premeditation fused.

The moments seized and the colours weather-beaten.

An accumulation of evidence carefully culled by a sharp and vigilant eye, witness and passenger on an eternal boat, an ark loaded with eternal seconds.

Human dignities are catalyzed. 

The transition of civilization is manifest. 

The elation of a significant moment.

A tempo plucked like a fruit picked at maturity.

Photography as a semantic demonstration invites us to distinguish the meaning and analysis the reality that we give to events ... to our lives and there intersections. 

The confrontation of the symbolic and the material, of spirals in perspective, this delicate dizziness...here supports harmony and distortion, balance rubs shoulders with disintegration soliciting emancipation … Critical opinion, points of view, indignation and pleasurebecause only beauty should dwell in our eyes. 

 

Each page is a song, which vibrates and enchants you. 

Each image has its reasons to be here ... at your door. 

 

 

Grigri Blue 

15/09/15

Foreword

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Titre du site